ENGIS - DISON - 27 juillet 2016

Des 36 Tournants au Val Fassotte


La 5eet dernière étape du VOO Tour de Wallonie conduit le peloton de Engis à Dison. 11 difficultés sont au menu de cette journée de 188 kilomètres. L’étape-reine du TRW 2016.

Engis est le théâtre des opérations de départ de la dernière étape du VOO Tour de Wallonie 2016 et c’est une première pour cette ville qui avait déjà vu la victoire de Tom Boonen dans la 2e étape du Tour de Wallonie 2013. Le peloton s’élance à la Rue des Fagnes. Engis est sur la rive droite de la Meuse. L’histoire de la cité remonte très loin dans le temps, à l’époque de l’Homme de Néandertal qui aurait pu s’appeler… «Homme d’Engis», sa découverte par l’archéologue Philippe-Charles Schmerling remontant à 1829 alors que celle de l’Homme de Néandertal remonte à 1856… Flémalle est le point de départ réel de l’étape du jour longue de 188 kilomètre et pimentée par l’ascension de 11 GPM. Le premier arrive d’ailleurs très vite sous les roues des coureurs, la Côte des 36 Tournants à Ivoz-Ramet, au km 20,6, qui ouvre la route du Condroz, très grande région naturelle de Belgique qui s’étend sur les provinces de Hainaut, Namur, Liège et Luxembourg. Limon dans l’entité d’Anthisnes est le théâtre du premier sprint bonifications du jour. Le peloton parcours les routes dans la région Ourthe-Amblève en direction de Ouffet dont la Tour de Justice est très prisée par les touristes, de Comblain-au-Pont baignée par l’Ourthe et où les Grottes de l’Abîme, le Centre d’Interprétation de la Chauve-Souris et le Musée du Pays d’Ourthe-Amblève font partie des nombreux centres d’intérêt pour les touristes. La Côte d’Oneux, 2e difficulté du jour, donne le ton de l’étape au peloton avec ses 2,8 kilomètres de pente moyenne à 6,4 % avec des passages à 13 %.
Direction l’entité d’Aywaille sans passer par la Redoute, rendue célèbre par Liège-Bastogne-Liège, épreuve remportée en 2011 par l’enfant du pays, Philippe Gilbert. Aywaille propose plusieurs curiosités à ses visiteurs comme la Heid des Gattes, réserve naturelle le long de l’Amblève, les grottes de Remouchamps, les Fonds des Quarreux, partie du lit de l’Amblève considérée comme relevant du patrimoine majeur de Wallonie. Les coureurs filent vers Stoumont et les côtes d’Houssonlogne et de la Vecquée. Le patrimoine wallon est ici très riche avec ses fermes historiques, la Fagne de Pansîre, la Chapelle Saint-Gilles et ses hêtres…
Spa ponctue la zone de ravitaillement et ouvre la route vers la Côte d’Anette et Lubin, personnages d’un «conte moral» écrit en 1761 par Jean-François Marmontel. Le couple a donné son nom à la colline au sommet de laquelle ils résidaient. La côte de 2e catégorie est longue de 800 mètres et présente un pourcentage moyen de 9,9 % avec des passages à 14 %. Les coureurs plongent ensuite vers Jalhay pour attaquer la Côte de Polleur et se diriger vers Theux que baigne la Hoëgne, rivière belgo-allemande et affluent de la Vesdre. A Polleur se dresse le Château de Franchimont d’où partirent 600 valeureux combattants qui furent anéantis en octobre 1468 par les troupes de Charles-Le-Téméraire menaçant Liège.
Après Pepinster, célèbre pour con club de basket de division 1 nationale, les coureurs attaquent la Côte de la Rue des Combattants à Lambermont, une bosse de 1,1 kilomètre au pourcentage moyen de 8,2 % avec des passages à 15 %. Le Tour de Wallonie est le sur le Plateau de Herve et se dirige vers son dernier circuit local dont l’entrée s’effectue à Dison dans l’agglomération de Verviers où sera jugée, pour la première fois, l’arrivée finale du Tour de Wallonie. Les coureurs devront parcourir le circuit local de 20 kilomètres à deux reprises avant l’arrivée à la Rue de Rechain. Avant cela, ils devront s’acquitter de la double ascension de la Côte Le Mont à 30 km et à 12,5 km de l’arrivée et de la Côte de Val Fassotte à 2,2 km de la ligne. Dison est située en face de la ville de Verviers, sur la rive droite de la Vesdre dont le «Pays» propose promenades, balades et découvertes à profusion. Autant de vocations qui, avec le sport, font l'ADN du Tour de Wallonie...

  • Distance: 189,3 km.
  • Sprints (3): km 34,4 à Limon, km 46,6 à Ouffet, km 107,3 à Spa.
  • GPM (11): Côte des 36 Tournants km 20,6 (cat. 2), Côte d’Oneux (cat. 1) km 62,6, Côte d’Houssonloge (cat. 2) km 75, Côte de la Vecquée (cat. 2) km 89,9, Côte d’Annette et Lubin (cat. 2) km 108,7, Côte de Polleur (cat. 1) km 119,6, Côte des Combattants km 136,6 (cat. 3), Côte le Mont km 156,8 et km 176,8 (cat. 1), Côte de Val Fassotte km 167,1 et km 187,1 (cat. 2).
  • Prono. Cette 5e et dernière étape du VOO-Tour de Wallonie 2016 est l'étape reine avec ses 11 GPM tracés sur les routes de Liège-Bastogne-Liège. Certaines bosses du jour sont certes moins connues mais pas pour autant moins dures. Ces bosses devraient morceler le peloton. Une arrivée pour costauds.